La zone du sud-est de Madagascar, Fort-Dauphin et ses alentours, compte parmi les plus belles régions et les plus diversifiées de l'île. Cette province est habitée par une mosaïque d'ethnies qui en fait tout le charme. Au découpage côtier exceptionnel avec cordons de plages de sable fin, criques poissonneuses et conditions atmosphériques propices à la pratique des sports de glisse, s'ajoute un arrière-pays dont la diversité va de l'environnement luxuriant caractéristique de l'est malgache à la semi-aridité et au bush de sa partie continentale et des plaines du sud-ouest du pays Antandroy. Fort-Dauphin est une ville dans laquelle vous pouvez associer tourisme balnéaire et tourisme de découverte.

Vue sur le Vieux Port et la Baie de Fort-Dauphin (Faradofay) à l'est


Fort-Dauphin est incontestablement l'un des plus beaux sites de Madagascar : une sorte d'oasis de verdure qui surgit aux portes du désert, un mirage qui apparaît après les heures éreintantes de taxi-brousse en provenance de Tananarive ou de Tuléar. Sur une bande littoral, la ville, bâtie sur un promontoire entre deux larges baies et le Pic Saint-Louis, est blottie entre l'Océan Indien et la chaîne de montagnes Anosienne. De ce positionnement unique, Fort-Dauphin bénéficie d'une végétation et d'un climat qui lui est propre. Il fait moins chaud que dans le Grand Sud (en général 10° C de moins qu'à Tuléar) et la végétation rappelle la luxuriance du Grand Est en moins pluvieux, ce qui confère à cette ville un condensé de paysages, à la fois montagneux, boisé, balnéaire et désertique. Cette cité ayant donc une vocation touristique de premier choix a su rester nature dans sa diversité tant culturelle qu'environnementale : une mer bleue intense, un enchaînement de plages de sables des baies entourant la ville. Les plus agréables sont les plages de Libanona et d'Ankoba, chacune dotée d'un restaurant.

Vue aérienne est/ouest de la pointe sud de la ville de Fort-Dauphin

La ville en elle-même a gardé un aspect de village tranquille, aux contours indéfinis et sans réel centre-ville. C'est une bourgade de bout du monde, calme et sereine, propice au romantisme, rafraîchissante par son climat, avec ses balades alentours. A Fort-Dauphin vous aurez de fortes chances de voir des baleines à bosse de juin à septembre ainsi que des dauphins qui sillonnent la Fausse Baie des Galions. Depuis quelques années, la ville se réveille de sa torpeur et se développe très vite "grâce" à un projet minier international qui s'est implanté dans la région. De ce développement il en ressort une nette amélioration des infrastructures autant à l'avantage des habitants que des touristes.

Vue aérienne de la pointe sud-est de la ville

Une fois découverte, cette sublime région méconnue, appelée Anosy (voir Zoom sur l'Anosy), ne s'oublie pas car on en revient jamais vraiment. Le souvenir qu'elle laisse peut se résumer ainsi : celui d'un autre monde, beau, simple, sauvage, luxuriant et où la vie, malgré les difficultés locales ou la pauvreté, est douce et paisible... En effet, allez découvrir sans crainte ce bout du monde, votre seul souhait sera ensuite d'y retourner !

Vue sur la Fausse Baie des Galions avec la presqu'île d'Ehoala (au fond à gauche)

Pour découvrir l'ensemble des sites à visiter dans un rayon d'environ 80 kilomètres autour de Fort-Dauphin, nous avons fait le choix de diviser cette présentation en trois articles :

Ville de Fort-Dauphin                    Les environs de Fort-Dauphin                    Régions de l'Anosy et de l'Androy